Retour à Bejaad

J’estime que nous avions visité Bejaad il y a neuf ans. Ou dix. La bien-aimée était encore relativement nouvelle et la magie encore dans l’air.

Nous y sommes retournés hier. Cette petite ville, entre-temps, fait partie du patrimoine mondial.

Je n’ai rien à raconter. Rien à transmettre en poésie. J’ai fait quelques photos.

Signalons le paysage où se trouve cette ville ; nous sommes allés par Fkih Bensalah et sommes revenus par Tadla. 62 km environ à chaque fois. L’aller s’est effectué dans un paysage à peine habité ; des chèvres et quelques arbustes. Désolé. Le retour s’est effectué dans un paysage avec quelques arbres.  Quand même.

Bejaad beb or Bejaad beb Bejaad schim Bejaad steeg Bejaad steegje

A propos marctiefenthal

poète - essayiste - traducteur / dichter - essayist - vertaler
Cet article, publié dans soc!été, Uncategorized, vacances, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s