Jusqu’à nous indiquer cent grammes

 

Jamais le besoin n’a été si accru d’une potion magique.

Jamais la recette n’a été si simple.

Pratiquement chaque jour, le cri se faisait entendre.

 

Coller des fractions, holà.

Éviter la formation de cailloux, pourquoi pas.

Se faire une belle jambe plus légère

et faire semblant de manger sa soupe.

Rien ne reste avalé

sans que nous en rions.

 

Surtout, un cheval marin qui hennit,

un hibou en transe qui crisse, et tombe

telle une pierre du ciel le faucon en attaquant,

qu’ils sont mages,

alors qu’après des années de brumes,

surgit le soutien pour le dos,

 

se dessine le sourire magique autour

de la bouche vieillie de celui qui à présent

peut à nouveau laisser jouer

ses filles et ses fils en toute liberté

jusqu’à nous indiquer cent grammes.

 

uil-uit-amsterdamvalkzeepaardje

Publicités