Une autre journée passée aux environs du paradis

Le fil glisse dans l’oeil de l’épingle.

Un noeud l’y fixe.

On n’entend pas l’épingle dire:

et alors?

Le fil parfois a tendance à dire:

l’épingle est folle, tellement

qu’elle est jalouse que j’y passe.

Mais elle se tait quand même.

 

À cet effet, on la cache

dans un tas de foin.

 

À l’ombre dudit tas,

il est bon de manger la soupe.

 

Une ombre plus loin,

il est bon de boire le thé.

 

Après avoir pratiquement tout dit.

Soupirons

naald in een hooiberg.jpeg