Le temps est venu d’en finir

1. Nues à la voûte du palais

Il pleut à l’intérieur
à travers la voûte
de son chef.

Il pleut de noirs desseins.

On ne le voit pas ni l’entend
rire, même en trébuchant
et en tombant dans son propre complot.

Nous qui rirons les derniers nous
moquons bien de lui et l’accompagnons
d’un coup de pied au cul.

2. Le chant précède la chute

Entre son pillage et sa chute,
la plupart sont tombés
morts en souriant.

Il donna l’ordre de tirer,
de massacrer, de les pendre.
En l’absence d’une mer,
il ne donna point l’ordre de les noyer.

De forte main il dirigea
son pays incontinental
en ligne droite
vers l’abîme.

Jusqu’au jour où,
en pleine semaine,
vers deux heures de l’après-midi,
au beau milieu de la grand place,
un groupe de musiciens
apparut sans disparaître,
joua et chanta:

« tout comme nous il n’est qu’un pingouin,
bonjk,
lié par bondage à son trône,
oh oui, oui ho, oui ho ».
Un spectre parcourt l’Orient
au beau milieu le moyen orient,
parcourt même la Russie
et à Cuba il fume un cigare.

pinguin in bondage, Frank Zappa

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s