Zut alors Joe, quelle semaine informatique!

Schryver te new york maTout a commencé par un avion qui disparaît. Et que l’on ne retrouve plus. Alors que l’on cherche par tous les moyens, y compris informatiques. Bientôt deux semaines que l’on n’a plus de trace.

Ensuite, on nous apprend qu’il ne faut qu’investir 70 euros de matériel informatique pour que l’on puisse tout savoir sur ce que nous faisons en passant par l’internet sur notre téléphone et PC portables, sur notre tablette, du moment où nous passons par un réseau sans fil public. Au café, par exemple.

Il fut une époque où l’on allait boire une choppe ou une limonade au café pour causer un brin avec tout un chacun. Maintenant, nous avons beau y aller à trois ou quatre, chacun sort un truc portable, se branche au réseau sans fil du café et est parti. Il n’y a que moi qui à ce moment-là sors mon clapet et écris un brin.

Et voilà que l’ami René à Tilburg éprouve aussi des difficultés informatiques :

Zo’n dagje dat je beter de computer uit had kunnen laten staan. Eerst urenlang bezig geweest om een scanner eindelijk werkend te krijgen. Tijdens het scannen daarna herstart Windows doodleuk zonder aankondiging (update). Ondertussen lag KutBinnenlanders.nl eruit, en bij navraag blijkt ‘dat de eigenaar alles opgeheven heeft’ – wat me als ‘baas’ van de website enorm verbaast, natuurlijk. En het regent weer lekker afwijzingen in de inbox.

Maar alles komt goed… Even vijf backups van al mijn belangrijke data gemaakt. En straks verdomme maar eens mijn kont parkeren op een terrasstoel in de zon. De techniek en ik boteren niet, vandaag.

Voilà un jour où j’aurais mieux fait de ne pas allumer mon ordinateur. D’abord il m’a fallu quelques heures pour faire fonctionner un scanner. En scannant, voilà que Windows sans avoir l’air de rien redémarre, sans mise à jour. Ensuite, mon site web KutBinnenlanders.nl a disparu. J’apprends que le propriétaire l’avait abandonné, ce qui moi, le chef du site web, m’étonne, bien sûr. Et il pleut des refus dans ma boîte de courriel.

Mais tout ira mieux bientôt. Je viens de faire cinq copies de réserve de mes données les plus importantes. Et nom d’une pipe, j’irais bien m’installer à une terrasse au soleil. Non, aujourd’hui, la technique et moi on se comprend mal.

Quant à ma femme, elle ne se plaint pas. Je lui ai installé mon Skype sur son ordinateur portable. Qu’est-ce que j’ai juré ! et un temps fou que cela a pris. Mais j’ai réussi et elle cause maintenant à gauche et à droite avec sa famille partout dans le monde. Notre globalisation à nous, quoi. Et non, donc, elle n’est pas américaine, ni ma femme ni notre globalisation.

skype rené vandensen MALAYSIA-CHINA-VIETNAM-MALAYSIAAIRLINES-TRANSPORT-ACCIDENT

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s