Il a failli

 

La faute de l’eau, qui

coule sans cesse dans la mer

oubliant la rivière qui oublie.

 

Se passe-t-il autre chose

qu’un navire, grand ou petit,

sauf un naufragé ?

 

Nous nous sommes perdus

de vue, depuis ta mort.

 

Tout à fait normale et

je m’arrête rarement auprès de l’eau.

Jusqu’à ce que je t’entends dire :

écoute un instant les yeux fermés.

 

Te voilà oui.

Derrière toi, il y a

cette branche

de trop.

Schelde te temse

Publicités