Tout le tissu et le web pour Alexandra

Entre les mots

nous passons en fraude

des choses de notre vie

dans les choses de la vie.

 

Par de plus nombreux mots

nous tissons tout un morceau

d’images qui chantent.

Au départ

nous découvrions

la fibre en nous.

 

Lorsqu’on nous témoignera

l’ultime honneur

et qu’on nous enveloppera

dans un linceul,

nous remettant comme nourriture aux asticots,

une fois de plus des mots tomberont

sans que ne se décompose le tissu.

alexandra met clovis de kleineLijkwade Arab_tn

Publicités