La nuit n’éblouit pas toujours

Pour Malika

L’allée de l’œil donc
dorénavant
nous hante
depuis la nuit où l’œil
s’y est baladé
à découvert,
une brebis
à quatre pattes.

Inspiré du tableau de William Ploegaert:

ooidonkdreef

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s