Vivent les légendes!

1. Cinq heures avant de disparaître,

ne connaissant pas même l’adresse

où aller, il a éteint les feux.

 

Plus de signal de fumée!

Ensuite, il a relâché tous ses pigeons.

 

Puis il a éteint son téléphone portable,

a pris sa femme et leurs bagages.

 

Un silence bafouant règne.

 

2. Le paradis terrestre
son jardin d’Eden
si bien cultivé
lui avait échappé.

Ses mains en tremblaient,
ses yeux prirent feu.

Au lieu de tuer les démons
qui reprenaient son paradis
et le transformèrent en enfer,
il est allé voir ailleurs
s’il n’était pas là, le paradis.

 

  1. Joe ensuite

Il l’a trouvé à double titre, île et non-île, terre vaste.

Et de quoi enfin s’y mettre. Il s’y est mis, donc.

 

Que cela n’étonne ? même lui, sans doute.

Sans compter, d’ailleurs, on continue,

on va d’une place à l’autre,

yes alors Joe, d’un tableau à l’autre.

 

En un temps fou quoi, de quoi finir

par causer la tempête inondante,

la fuite ensuite vers l’île,

ne trouvant que la maison

cambio cambriolée

 

Zut, alors, Joe et encore il prit

ses bagages et sa femme et revint.

Au comble

Largot boven water gekomen in formaatBaigneusesEtienneDinet

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s