Parfaite couverture

Quand j’étais jeune et banane,

malgré mon nom explosif,

personne ne me remarquait.

Ou presque, seuls

 

les preneurs de feu,

les jeteurs de lumière

qui opérent à l’ombre,

m’avaient remarquée.

 

Ils m’offraient une relation fixe,

asphyxante et stringente et

à titre de compensation une relation

supplémentaire, charnelle,

joyeuse et excitante.

 

Vint le jour où ils m’obligeaient

à mettre une tente sur ma tête

à titre de parfaite couverture.

 

Entre deux bains de sang,

dont les traces m’indiqueront,

j’ai proprement foutu le camp.

 

Cherchez la femme,

je suis invisible.

tentbenjamin-netanyahu-bomb-un-horizontal sondage-hollande

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s