Le meunier de je ne sais pas où

Broyer le temps par des moulins,

comment est-ce possible

que nous y pensions?

.

Toutefois, nous cherchons

comme des nègres des moulins à eau,

alors que les moulins à vent

quasi partout nous accablent.

.

Car voilà, le temps est passé

où nous construisions des châteaux

de sable, en plaçant des moulinets

à leur sommet.

.

Dans nos rêves, ils reviennent,

tournant dans le vent,

faisant signe d’adieu à l’enfant.

zandkasteel2 watermolen te retie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s