Le moment bleu

Nous pénétrons

dans l’espace du songe.

 

J’ai beau te monter,

jamais je ne deviens ton étrille.

J’ai même beau te grimper,

jamais je n’arrive à ta crête qui brille.

 

Des fois nos pieds créent le scandale

quand nous les prenons. Ciel !

Alors que nos mains ne suffissent pas,

 

se cachant dans une seule respiration.

Yves Klein Schwammrelief der Opera.jpg

la crête n'est plus loin.jpg

Publicités