Espions à domicile

 

La vie agent secret d’orange le jour,
la nuit se tourne contre nous.
Cela n’empêche pas de dormir.

Le lit au salon lâche
des jurons grinçants que je m’y couche,
me tenant ferme au sommeil.

Il rêve de soi que je me réveille,
nettement trop tard et voilà
le bordel, où est-ce foutu téléphone
qui est supposé me réveiller
et quelle heure est-il?
Ah non, neuf heures moins le quart?!

L’évier et son robinet
qui donne de l’eau au compte-gouttes,
est plein de mauvaises herbes
que d’abord je dois enlever.

Le comble, c’est que dehors
un homme menant son enfant
à l’école, me lance des regards
objectifs le long des trois fenêtres.

Je n’en pouvais plus.
Désespérez, d’accord
mais dans les limites!
et je m’éveillai
juste à temps,

à sept heures moins le quart.

wekker.jpg

Publicités