Nouvel endroit de pêche

Une des places habituelles où nous allons pêcher est le lac de barrage El Massira. Situé à 135 km de notre maison, il s’agit d’un des plus grands lacs de barrage de l’Afrique. Nous y allions par la route nationale 8 et prenions une route régionale à El Kalaa. Hier, nous avons suivi un autre trajet pour arriver de l’autre côté du lac ; il nous a coûté moins de temps que par la nationale 8, bien que ce trajet est composé de petites routes, en bon état en général.

Partis la nuit, nous avons trouvé une petite ville, El Bououj, où nous avons pris un excellent petit déjeuner, entre les chasseurs qui s’y rassemblent. Assis à une table familiale, nous avons mangé une soupe fortifiante de pois et une crêpe au fromage fondu ; si moi je buvais mon café habituel, qui était servi très chaud et épicé, tel que je le préfère, mes compagnons ont bu un verre de thé.

Nous sommes arrivés à l’aube au lac et avons vite trouvé un nouvel endroit pour la pêche. Il m’a plu. Il y a beaucoup de poissons, j’en ai vu défiler dans l’eau devant moi : des carpes royales, beau à voir, délicieux à manger mais ils ne voulaient pas ‘manger’ mon appât. Un des autres compagnons a pu en capter un. L’autre à vu défiler des ‘blacks’ qui ne voulaient pas non plus manger son faux poisson.

Riches de cette expérience, nous sommes rentrés et arrivés à Béni Mellal juste après le coucher du soleil. Dans deux semaines, nous comptons y  retourner pour pêcher la nuit.

 

kamal-capte-une-carpe

Publicités